Engrais

Engrais

Un engrais est une substance organique ou minérale d'origine naturelle ou synthétique (mis à part les amendements), qui est incorporée au sol en vue de lui fournir un ou plusieurs nutriments essentiels au développement des végétaux qui y poussent. La fertilisation est l'action consistant à apporter des engrais. Les études démontrent que la fertilisation contribue à une amélioration de la productivité de l'ordre de 30 à 50%. On distingue deux principales classes d'engrais à savoir les engrais organiques et les engrais inorganiques, encore appelés engrais minéraux. Cependant les plantes ne peuvent absorber les nutriments fournis par ces engrais que lorsque ces derniers sont sous forme de composés chimiques dissous et facilement assimilables. Il est essentiel de retenir que ces deux classes d'engrais fournissent aux végétaux les mêmes types de nutriments.

Les engrais inorganiques

Les engrais inorganiques peuvent être d'origine naturelle à l'instar des phosphates extraits de certaines carrières ou d'origine synthétique. Leurs principales propriétés sont leur très grande solubilité dans l'eau et la rapide libération des minéraux qu'ils contiennent. Le phosphore, qu'ils renferment est généralement sous forme d'acide phosphorique (H3PO4). L'azote est, lui, sous forme de NH3 ou de NO3, tandis que le potassium est généralement sous forme de KCl.

Formes d'engrais inorganiques

En faisant référence à leur composition, on distingue les engrais simples et les engrais composés. Les engrais simples ne fournissent qu'un seul nutriment tandis que les engrais composés en fournissent plusieurs en même temps. Le superphosphate et la potasse sont des exemples d'engrais simples. Les NPK sont des engrais composés qui fournissent simultanément de l'azote, du phosphore et du potassium. Les chiffres qui accompagnent leur formule indiquent le pourcentage de chaque élément. Ainsi un NPK 10-22-18 contient 10% d'azote, 22% de phosphore et 18% de potassium. Les engrais minéraux peuvent être solides (sous forme de poudre ou de granulés) ou liquides. Au nombre des engrais liquides, figurent les engrais foliaires. Ces derniers ne sont pas répandus sur le sol, mais sont plutôt pulvérisés sur les feuilles des plantes où ils sont absorbés.

Avantages liés à l'utilisation d'engrais inorganiques

Les engrais inorganiques ont un avantage certain sur les engrais organiques car leur composition est connue d'avance. Ils peuvent être utilisés avec précision pour corriger des carences précises. Ils sont les seuls à pouvoir faire face à des urgences grâce à la rapidité à laquelle ils relâchent les nutriments.

Difficultés liées aux engrais inorganiques

Leur rapidité de libération peut devenir problématique dans un sol pauvre en matière organique. Ces engrais seront facilement lessivés vers les couches profondes du sol et deviendront inaccessibles aux plantes cultivées. Une application non raisonnée d'engrais minéraux peut conduire à une acidification ou à une pollution du sol. Ces engrais peuvent facilement contaminer les nappes phréatiques. Appliqués de façon excessive les engrais minéraux deviennent toxiques pour les plantes et entraînent au contraire une chute brutale de la productivité.

Engrais organiques

Ce sont des substances fertilisantes issus de restes d'animaux, de déjections animales et de restes de végétaux utilisés en l'état ou qui ont subi certaines transformations. Au nombre des engrais organiques, on inclut les substances organiques telles que les fientes de poules, le fumier, le compost, les algues marines, le guano, la poudre d'os et les engrais verts, le sang desséché, les cornes torréfiées, les boues des stations d'épuration et les déchets de poissons. Le compost est l'engrais organique le plus évolué et le plus riche.

Bénéfices liés à l'utilisation d'engrais organiques

Les nutriments que contiennent ces engrais sont difficilement lessivés. Ils sont progressivement libérés. La matière organique que renferment les engrais organique favorise la prolifération et le développement de la biodiversité du sol et favorise sa productivité à long terme. La matière organique accroît l'abondance des organismes du sol en leur fournissant tous les nutriments dont ils ont besoin pour croître et se multiplier. Ils favorisent le développement de symbiotes tels que les mycorhizes dont l'action bénéfique permet une meilleure absorption des nutriments et une réduction des apports de pesticides et d'engrais minéraux.

Dangers liés aux engrais organiques

Les déchets animaux et végétaux non compostés, utilisés comme engrais peuvent servir de support au développement de parasites et de pathogènes. Le relâchement des minéraux contenus dans les engrais organiques est très variable et les nutriments risquent de ne pas être disponibles au moment où les plantes en ont le plus besoin.

Application des engrais

Les engrais de fonds sont des engrais qu'on incorpore au sol au moment de la préparation du sol. C'est le principal mode d'utilisation des engrais organiques. Les engrais minéraux peuvent également servir d'engrais de fond. Les fumures d'appoint sont des engrais qu'on apporte au cours du développement de la culture. Il est vivement conseillé de fractionner les apports d'engrais afin d'améliorer leur efficacité.

Il est scientifiquement prouvé que les besoins des plantes évoluent en fonction de leur stade de développement. Ainsi, la consommation d'azote est à son maximum au début de la croissance végétative et à son minimum dès la mise à fruit. La consommation de potassium atteint un pic au moment de la fructification. Une fertilisation d'appoint au moment où la plante en a le plus besoin est essentiel pour accroître le rendement. Une étude du sol est primordiale en vue d'optimiser les résultats et les coûts liés à la fertilisation. Une fertilisation efficace est une combinaison judicieuse d'engrais organiques et d'engrais inorganiques.

Engrais azotés

L'azote est l'un des macroéléments essentiels au développement et à la croissance des plantes. Ce minéral intervient notamment dans la formation de nouvelles cellules. Il est le composant indispensable dans l'élaboration des protéines, des acides nucléiques (ARN, ADN) et de la chlorophylle. Une carence en azote a généralement un effet dévastateur sur le rendement.

Compost

Le compost est un engrais organique issu de la décomposition contrôlée de débris végétaux et de déchets organiques. Sa richesse exceptionnelle en nutriments en fait le fertilisant de prédilection des agriculteurs bio. Le processus par lequel les restes de végétaux et les déchets organiques sont convertis en engrais est appelé compostage.

Fertigation

Constituées de 80 à 95 % d'eau, les plantes ont aussi besoin de nutriments minéraux et de matières organiques pour bien se développer. Cependant, pendant longtemps, l'apport en eau (irrigation) et celui en engrais (fertilisation) aux plantes ont été faits séparément. L'évolution technologique aidant, il est, de plus en plus, question de la fertigation c'est-à-dire la combinaison de ces deux techniques dans un souci d'efficacité et de réduction des coûts de production.

Engrais verts

Un engrais vert est une plante cultivé durant une certaine période, puis déracinée et enfouie dans le sol, alors qu'elle est encore verte ou juste après qu'elle ait fleuri. Les engrais verts sont intimement associés à l'agriculture biologique et sont considérés comme essentiels pour tout système agricole durable.

Engrais potassiques

Le potassium est avec l'azote et le phosphore, l'un des trois minéraux les plus utilisé par les plantes. L'utilisation d'engrais potassiques remonte à l'antiquité. Ces engrais permettent un accroissement du rendement, de même qu'une amélioration de la valeur nutritionnelle, de la couleur et de la texture des produits agricoles. L'apport d'engrais potassiques conduit à un accroissement de la capacité de rétention en eau du sol et de la résistance des plantes face aux maladies. L'épandage d'engrais riches en potassium est fortement recommandé lorsque l'on cultive des plantes telles que le blé, le riz, le soja, le palmier à huile, le maïs et la canne à sucre.

Engrais foliaires

Les engrais foliaires sont des fertilisants liquides destinés à être vaporisés sur les feuilles des plantes. On sait depuis longtemps que les feuilles des plantes supérieures sont capables d'absorber des nutriments essentiels à travers leurs stomates et les pores de leur épiderme. Les engrais verts comprennent aussi bien des engrais organiques (décoctions d'algues, purin...) que des engrais chimiques.

Engrais phosphatés

Le phosphore intervient dans divers processus métaboliques des plantes. Il est important pour leurs racines et pour leur croissance. Il est impliqué dans la chaîne de production d'énergie au niveau des cellules végétales. Les plantes utilisent le phosphore sous forme de phosphate (P2O5). Les besoins en phosphore varient en fonction des espèces. Des plantes telles que la pomme de terre, le colza et la luzerne ont des besoins très élevés en phosphore, tandis que d'autres comme l'avoine et le tournesol ont des besoins relativement faibles.

Lisier

La gestion des déchets est essentielle pour la protection de l'environnement et du cadre de vie. Conscients de ce fait, les propriétaires de fermes d'élevage font subir des traitements aux déchets issus de leurs exploitations pour les transformer en engrais (fumier ou lisier) destiné à la fertilisation des cultures et des terres.

Guano

La plupart des engrais utilisés dans le milieu agricole sont d'origine chimique. Cependant, les engrais chimiques comportent de très sérieux risques environnementaux : appauvrissement des sols, pollution des rivières et des nappes phréatiques. Aussi, les mouvements écologistes préconisent-ils l'usage des engrais naturels ou biologiques pour la protection de la planète. Au nombre de ceux-ci, figure le guano.

Légumineuses

Une légumineuse est une plante de la famille des Fabacées. Les légumineuses sont cultivées en priorité pour leurs graines, en tant que fourrage pour le bétail ou comme engrais verts pour l'enrichissement du sol. Au nombre des légumineuses les plus connues, on retrouve des plantes telles que le tamarin.

Vinasses de betterave

Depuis ces dernières décennies, la pratique de l'agriculture biologique connait, de plus en plus, un développement certain face au danger que représentent les produits phytosanitaires d'origine chimique. La mise en œuvre cette méthode de production exige l'usage d'intrants naturels comme la vinasse de betterave, qui est un engrais organique très efficace.

Combien de temps une boîte de haricots ouverte peut-elle rester consommable?

Peut-on réfrigérer des haricots verts congelés cuits?

Combien de temps les haricots verts en conserve cuits peuvent-ils être conservés au frigo ?

Quelles plantes tolèrent le sulfate de potassium comme engrais ?

Quelle sauce pour accompagner les haricots au beurre?

Quel est le rôle de patassium dans le sol?

Haricots verts congelé à cuire dans l'eau?

Dangers des engrais potassiques ?

La cuisson vapeur des fèves augmente-t-elle l'acide urique ?

Quel est le nombre approximatif de variétés d'acacia en Australie