Chenilles

Chenilles

La chenille est la larve du papillon. La chenille doit se nourrir de végétaux pour élaborer et réaliser sa métamorphose en papillon. Formidable étape de la nature mais réel problème pour l'agriculture car les chenilles ravages les plantations agricoles. La liste des chenilles est longue, aussi longue qu'il y a d'espèces de papillons, des centaines de milliers. Pour les principales espèces de ravageurs agricoles nous avons recensés cette liste non-exhaustive.

Bombyx disparate

Le bombyx disparate ou Lymantria dispar est une espèce de lépidoptère, très invasive, appartenant à la famille des Lymantriidae. Ses pullulations sont fréquentes en Amérique du Nord. C'est le naturaliste suédois Carl Von Linné qui a décrit pour la première fois, en 1758, le bombyx disparate initialement appelé Phalaena dispar. Cet insecte colonise plus de 400 plantes hôtes. Ses attaques sont récurrentes sur le châtaignier, le hêtre et la plupart des arbres fruitiers à noyaux ou à pépins. L'insecte est surnommé « la spongieuse ».

Brun des pélargoniums

Le brun des pélargoniums est un lépidoptère de la famille des Lycaenidae qui s'attaque aux pélargoniums. Il est également connu sous le nom de Cacyreus marshalli et « Geranium Bronze ». Cet insecte est présent en grand nombre en Afrique du Sud, au Zimbabwe et dans plusieurs pays localisés au sud de l'Afrique. Le brun des pélargoniums a été introduit dans les îles de Baléares d'où il est parti pour se répandre en Espagne, au Maroc, en France et en Belgique. C'est une espèce très nuisible dont l'élimination est obligatoire. Et même si cet insecte fait des ravages dans les cultures de pélargoniums, il évite toutefois les variétés de la plante particulièrement odorantes.

Cossus gâte-bois

Le cossus gâte-bois ou « cossus cossus » est un insecte lépidoptère de la famille des Cossidés. Les arbres fruitiers - surtout les plus âgés où il y a un défaut de circulation de sève - sont les plus attaqués par ce ravageur. Et parmi les plus exposés, on peut citer le pommier, le cerisier, le prunier et le poirier.

Cochenilles farineuses

Les cochenilles farineuses sont des insectes suceurs connus scientifiquement sous le nom de Planococcus Citri ou Pseudococcus longispinus. Les dommages causés par ces insectes sont considérables, notamment sur les plantes cultivées en intérieur. Les orchidées, les palmiers, les ficus et les violettes africaines sont autant de plantes attaquées par les cochenilles farineuses.

Cochenille Aulacaspis tegalensis

La cochenille Aulacaspis tegalensis est un important ravageur de la canne à sucre qui sévit particulièrement en Asie du Sud, à Maurice, en Tanzanie et dans plusieurs pays d'Afrique de l'Est. Cette cochenille a été aperçue pour la première fois à Maurice en 1899. Mais c'est au XXe siècle qu'on s'est véritablement rendu compte de sa nuisibilité après les nombreux dégâts qu'elle a causés dans les plantations de canne à sucre. On se souvient ainsi de l'épidémie qu'elle a engendrée dans le nord de la Tanzanie en 1969 où il a été enregistré une perte de rendement de 20% environ. Cette cochenille est à craindre dans toute la zone tropicale du Pacifique.

Chenilles défoliatrices du printemps

Les chenilles défoliatrices du printemps sont des larves de papillon qu'on rencontre fréquemment sur les arbres fruitiers et aussi sur certaines plantes aromatiques. Elles se nourrissent principalement des feuilles et peuvent créer de sérieux problèmes aux jardiniers.

Hyponomeute

L'hyponomeute est un petit papillon hyménoptère qui se développe sur plusieurs plantes en tissant des toiles de soie. Cette façon de faire lui a valu le surnom de « fileuse ». Les toiles élaborées par l'insecte forment un nid collectif. En réalité, le papillon en lui-même est inoffensif. Ce n'est cependant pas le cas pour sa chenille qui a l'habitude d'attaquer les arbres fruitiers et les arbustes ornementaux. L'hyponomeute est aussi appelé hyponomeuta ou yponomeuta.

Noctuelle du pois

Les parcelles de pois, et particulièrement les variétés protéagineuses, subissent couramment les attaques de la noctuelle du pois. L'insecte se signale le plus souvent à partir de la mi-mai et peut causer de gros dégâts.

Noctuelle à point blanc du pois

On compte la noctuelle à point blanc parmi les ravageurs des cultures de pois. La chenille de ce petit papillon attaque aussi diverses plantes potagères dont les betteraves, les choux et les carottes. Cet insecte est très répandu partout en France, particulièrement dans le sud.

Mineuses des feuilles

Les mineuses sont des larves d'insectes qui attaquent les feuilles et y creusent des galeries au niveau des 2 épidermes du limbe, formant ainsi des mines. Ce sont en général des chenilles de lépidoptères ou des asticots de diptères phytophages qui par leur action provoque des dégâts plus ou moins graves.

Noctuelle potagère

La noctuelle potagère est un insecte nuisible à la culture des pois. Elle est présente partout en Europe, excepté l'extrême nord. On la voit dans les jardins des villes et villages. Ce ravageur se nourrit aussi des plantes herbacées sauvages et consomment d'autres plantes cultivées comme les épinards et les choux.

Otiorhynque

L'otiorhynque est un charançon originaire d'Europe mais très répandu en Amérique du Nord. C'est un ravageur des plantes de jardin aimant particulièrement plusieurs genres de plantes comme Hosta, Camellia et Vitis. Les dommages sont particulièrement graves sur les buissons et les arbres sempervirents.

Piéride du chou

La piéride du chou, appelée en anglais « Large White », est un insecte lépidoptère du genre Pieris, classé dans la famille des Pieridae, sous-famille des Pierinae. Ce nuisible des plantes est présent dans toute la France métropolitaine depuis le paléolithique. Comme son nom l'indique, la piéride du chou attaque particulièrement le chou, mais aussi la plupart des espèces de la famille des Brassicacées. Cet insecte est connu comme un migrateur rapide et puissant.

Noctuelle gamma

Papillon migrateur hivernant généralement dans les régions méditerranéennes et en Afrique du nord, la noctuelle gamma crée des dommages dans les cultures de pois. Chaque année, on en voit plusieurs individus en France dans les mois de juin et de juillet. Et en fonction des conditions climatiques, leur migration peut être rapide ou lente.

Teigne du chou

La teigne du chou ou teigne des crucifères, dénommée scientifiquement Plutella xylostella, est un lépidoptère de la famille des Plutellidae. Il s'agit d'un petit papillon nocturne qui s'attaque aux crucifères, le chou en particulier. La teigne du chou se rencontre dans toute l'Europe, en Asie et en Australie.

Tenthrède

La tenthrède est un insecte volant qui présente des similitudes avec plusieurs autres insectes, notamment la guêpe. Seulement, elle est dépourvue d'un étranglement de la taille entre le thorax et l'abdomen. Sa ressemblance avec la mouche lui vaut le qualificatif de « mouche à scie », car la femelle dispose d'un organe de ponte acérée, semblable à une scie. Au stade larvaire, la chenille de la tenthrède, également appelé « fausse chenille », ressemble à celle du papillon. Ses larves voraces sont particulièrement destructrices et constituent une menace pour plusieurs espèces de plantes.

Teigne de l’oignon

La teigne de l'oignon, mieux connue sous le nom de teigne du poireau, est un insecte ravageur qui a déjà été repéré en Afrique, en Asie, au Canada et en Europe. Son nom scientifique est Acrolepiopsis assectella. Cet insecte s'attaque particulièrement aux espèces de la famille des Alliacées dont l'oignon, le poireau, l'ail, l'oignon vert et l'échalote. Il faut noter que c'est dans les cultures de poireau que ce ravageur a été détecté pour la première fois, c'est d'ailleurs pourquoi on lui a attribué le nom de teigne du poireau. Dans certaines régions d'Europe, il a été constaté des taux d'infestation avoisinant les 40%.

Tordeuse du pois

La tordeuse du pois est un papillon nuisible au pois, surtout aux protéagineux. Elle effectue généralement son vol au tout début de la floraison, ravage les plants de pois et provoque ainsi de grosses pertes de rendement.

Teigne du poireau

Le ver du poireau, également appelé teigne du poireau, est un papillon lépidoptère connu scientifiquement sous le nom de Acrolepiopsis assectella ou Acroplepia assectella. Il attaque particulièrement les plantes de la famille des Liliacées particulièrement le poireau, l'ail et l'oignon. Il cause aussi des dégâts sur certains bulbes d'ornement comme les hémérocalles. Cet insecte est très fréquent au potager.

La description de la cochenille

Pourquoi les mineuses laissent des dépôts blancs sur les feuilles et branches ?

Combattre la mineuse des feuilles du citronnier ?

Cossus gâte-bois sur vieux chênes

Traitements des otiorhynques des rhododendrons

Produit contre la teigne du poireau