Semences

Semences

Les semences constituent le premier type d'intrants agricoles qui préoccupent les producteurs. Le choix des semences est guidé aussi bien par l'objectif du producteur que par des facteurs climatiques, environnementaux et sanitaires.

Sur le marché, sont disponibles des semences à pollinisation libre et des semences hybrides. Tout en gardant fidèlement les caractéristiques des plants mères, les premières peuvent être ressemées d'année en année et permettent de conserver durablement des semences traditionnelles. Les secondes, les semences hybrides sont issues de croisements industriels ; on trouve dans cette catégorie des semences F1 obtenues en croisant deux lignées pures (deux cultivars ayant des caractéristiques totalement différentes). Ces semences spécialisées ont l'avantage d'avoir une croissance rapide, un haut rendement, une saveur recherchée et disposent d'autres qualités convoitées. Bien que chères, elles doivent être régulièrement achetées car elles donnent des plantes dont les « semences » ne sont pas réutilisables.

Objectifs de semences agricoles

Les objectifs du producteur agricole sont déterminants dans le choix des semences.

Facteurs climatiques et environnementaux

Après des recherches poussées et de méticuleux travaux de sélection, plusieurs qualités intéressantes comme une meilleure résistance aux maladies, aux ravageurs et au stress sont attribuées aux semences hybrides F1 de lignées pures. Il en est de même pour diverses autres qualités génétiques (croissance précoce, saveur prononcée, relative rusticité, etc.).

Semences sélectionnées

Contrairement aux semences traditionnelles, les semences sélectionnées sont des semences, dont toute la chaîne de production (discrimination des caractères, pollinisation...) est sous contrôle humain. Leur génome a été manipulé dans le but de leur conférer des caractéristiques spécifiques.

Semences biologiques

A l'instar de l'agriculture conventionnelle, l'acquisition de semences pour l'agriculture biologique est strictement encadrée. Ne sont autorisées à la commercialisation que les semences biologiques de plantes inscrites au catalogue officiel des variétés et des espèces. Sauf pour expérimentation, les agriculteurs ne peuvent échanger entre eux des semences biologiques reproductibles, sous peine de poursuites judiciaires ou d'amendes. Les organes de contrôle assimilent ce type d'échanges à des ventes dissimulées.

Semences hybrides F1

Semences très prisées des agriculteurs, les hybrides F1 proviennent du croisement de deux lignées parentales distinctes sur le plan génétique. Le croisement de ces lignées donne une descendance uniforme, qui en plus de combiner les caractéristiques les plus intéressantes de chacun des deux parents, a une productivité supérieure. Cette particularité explique pourquoi les semences F1 font partie des semences les mieux valorisées.

Production de semences

Éléments de base de la production agricole, les semences constituent bien souvent le principal obstacle au maintien de la qualité des produits agricoles et à l'accroissement des rendements. Leur production et leur commercialisation est le fait de structures et d'individus hautement spécialisés, qui disposent de moyens importants.

Reproduction par semis

Le semis est l'unique mode de reproduction sexuée, qui permet la production d'individus uniques et différents. Ce procédé fait intervenir les fleurs, qui sont les organes reproducteurs des plantes supérieures.

Semences reproductibles

Les semences reproductibles sont des graines (anciennes ou fermières) de légumes, de fruits et de plantes ornementales qui peuvent être ressemées d'année en année. Peu gourmandes en eau, adaptées aux climats et aux sols de leurs zones de production, les semences biologiques reproductibles sont jugées utiles à la sauvegarde de la biodiversité, surtout qu'elles nécessitent peu ou pas d'intrants chimiques. Elles s'avèrent tout le contraire des semences hybrides F1 et des semences génétiquement modifiées. Les agriculteurs peuvent utiliser leurs grains biologiques sur plusieurs années successives.

Semences N1

Dans le processus de production, les semences N1, obtenues par multiplication de bases G4, font partie des semences certifiées mises à disposition des semenciers par les chercheurs. Leur cout d'acquisition reste encore très élevé pour les agriculteurs et les jardiniers ordinaires. De plus, elles sont en nombre si restreint qu'il importe de procéder à leur multiplication, avant de les croiser. Épaulés dans leurs tâches par les fermiers multiplicateurs, les semenciers accomplissent ces travaux avec la rigueur et la minutie qu'imposent la loi et le métier.

Impact des semences sur la santé

L'impact du choix des semences sur la santé est une donne, fréquemment perdue de vue, qui pèse toutefois dans la balance. Alors qu'elles présentent diverses qualités, les semences hybrides utilisées en agriculture intensive, nécessitent un suivi strict et l'usage de divers produits phytosanitaires pour donner les résultats escomptés. Comme les médias le relèvent souvent, l'épandage de ces produits chimiques peut avoir plusieurs inconvénients aussi bien pour les producteurs agricoles que pour les consommateurs.

Avantages et inconvénients des semences

Les semences traditionnelles à pollinisation libre ont les avantages suivants :

Comment multiplier des semences ?

Comment multiplier la Vigna radiata?

Qu'est-ce qu'une semence sélectionnée de survivance exemplaire?

Où devons nous choisir les semences ?

Comment appelle t-on l'a partie qu'on greffe sur le support

Distance entre les variétés pour la production de semences

Différence entre semence ordinaire et semence certifié

Qu'est-ce que la Morelle hybride?

Différence entre la production et culture des semences

Possible interdiction de la reproduction par graines ?

L'hybride grandi-t-il plus vite que l’espèce sauvage?

Avantages de la reproduction par graines

Quantité de pomme de terre à partir de germes

L'approvisionnement en semences biologiques reproductibles