Cuire le macabo à l'eau

Cuire le macabo à l'eau

Cuire le macabo à l'eau est le mode le plus répandu. Mais la procédure diffère suivant le résultat escompté.

Pour une cuisson simple, commencez par laver soigneusement le macabo. Ensuite, placez-le dans une casserole d'eau froide salée et portez à ébullition. Laissez cuire pendant environ 20 à 30 minutes, ou jusqu'à ce qu'il soit tendre lorsqu'il est piqué avec une fourchette.

Si vous préférez le macabo en purée, suivez la même procédure mais laissez cuire un peu plus longtemps, jusqu'à ce que le macabo soit très tendre. Ensuite, égouttez-le et écrasez-le avec un presse-purée ou une fourchette jusqu'à obtenir la consistance désirée.

Pour une cuisson à la vapeur, placez le macabo dans un panier vapeur au-dessus d'une casserole d'eau bouillante. Couvrez et laissez cuire pendant environ 20 minutes, ou jusqu'à ce qu'il soit tendre. Cette méthode conserve plus de nutriments que la cuisson à l'eau.

Cuisson du macabo en robe des champs à l'eau

Cuire à l'eau du macabo en robe des champs se fait assez rapidement et s'avère facile, même pour les novices en cuisine. Pour avoir des tubercules savoureux à l'issue de ce procédé, il convient de les choisir frais. Il est recommandé de les récolter le jour de leur consommation ou un jour avant. A noter que le macabo se conserve difficilement une fois récolté. Au bout d'un mois de conservation, il s'altère.

Préparation et cuisson du ragoût de macabo pelé

Le ragoût de macabo s'obtient un cuisant le tubercule pendant une vingtaine de minutes. Mais avant cette cuisson, une phase de préparation est nécessaire.

Bouillie de macabo à l'huile de palme: préparation et cuisson

Dénommée « Mpèle macabo » au Cameroun, « Alobié » en Côte d'ivoire, la bouillie de macabo se réalise par une cuisson à l'eau, doublée d'une coloration rouge-orangée au moyen de l'huile de palme.

Éviter que le macabo gratte dans la bouche