Cuisson de l'artichaut

Cuisson de l'artichaut

L'artichaut comestible est cultivé pour son inflorescence. Lorsqu'elle est encore immature, cette partie est appelée "tête d'artichaut", un délice pour les fins gourmets. Une fois mature, on la désigne "barbe ou foin d'artichaut": bien cuisinée, elle est savoureuse. Le fond d'artichaut, ce charnu réceptacle floral, s'avère également très doux. Sous ces différentes formes, l'artichaut peut être cuit à la vapeur, à l'eau, au four ou sauté à la poêle. Une phase de préparation est nécessaire quel que soit le mode de cuisson.

Cuire l’artichaut au four

Pour relever le goût de l'artichaut, on peut faire le choix de le cuire au four. Il est permis d'y intégrer divers autres ingrédients afin de créer des saveurs exceptionnelles. La cuisson au four est une démarche culinaire au bout de laquelle on peut obtenir des artichauts légèrement gratinés.

Cuire l'artichaut à l'eau

Bénéfiques à l'organisme, les nutriments des feuilles et cœur de l'artichaut sont préservés à la suite d'une cuisson à l'eau. Il est cependant nécessaire de bien préparer la plante et de respecter certaines règles culinaires pour un excellent résultat final.

Cuire l'artichaut sur un gril

Plante dicotylédone de la famille des Astéracées, l'artichaut peut être consommé cru ou cuit. Pour la deuxième option, il est possible d'utiliser un gril. Même si le processus n'est pas difficile à mettre en route, il est toutefois nécessaire de passer par plusieurs étapes.

Cuire l’artichaut à la vapeur

L'artichaut peut être cuit à la vapeur. Ce mode de cuisson est considéré comme le meilleur pour conserver au mieux les propriétés nutritives de cette plante.

Quel temps de cuisson pour les artichauts ?