Dessèchement des tiges du framboisier

Dessèchement des tiges du framboisier

Le dessèchement des tiges du framboisier est une maladie cryptogamique qui affecte le framboisier. Elle apparaît le plus souvent en été et en automne et touche particulièrement les tiges et les jeunes pousses.

Cette maladie est causée par un champignon appelé Didymella applanata. Les symptômes incluent des taches brunes ou noires sur les tiges et les feuilles, qui peuvent ensuite se dessécher et mourir. Les tiges infectées peuvent également se courber et se casser facilement. Si la maladie n'est pas traitée, elle peut se propager à l'ensemble de la plante et causer sa mort. Pour lutter contre cette maladie, il est recommandé de tailler et de brûler les tiges infectées, d'assurer une bonne circulation de l'air autour des plantes et d'éviter l'arrosage excessif. L'utilisation de fongicides peut également être nécessaire dans les cas graves.

Agent pathogène de la maladie

Cette pathologie est engendrée par un champignon appelé Leptosphaeria coniothyrium. Celui-ci a tendance à se propager par l'eau et l'air et profite des blessures pour contaminer le framboisier. Le champignon hiverne sur les déchets de la plante, laissés dans le sol.

Symptômes du dessèchement des tiges du framboisier

On constate en été un dessèchement au niveau de l'extrémité des tiges de la plante atteinte. A leur base, il se produit un brunissement et une possible apparition de fente. Il y a des fois où les tiges se rompent juste au-dessus du sol. On remarque en outre sur les parties desséchées des pustules noires très fines qui libèrent les spores de l'agent pathogène.

Lutte contre le dessèchement des tiges du framboisier

Toutes les tiges atteintes doivent être rabattues et coupées à la base. Et juste après, il est recommandé de pulvériser de la bouillie bordelaise. Le traitement peut aussi se faire avec un fongicide cuprique.

Perte de plants de framboisiers