Rouille du maïs

Rouille du maïs

Il n'est pas rare de découvrir dans les champs de maïs les symptômes de la rouille, une maladie qui apparait généralement dans cette culture en période de forte chaleur et d'humidité. Aussi, la fraicheur et la forte humidité du soir alternées par des températures modérées le jour favorisent le développement de la rouille du maïs. Et même si cette maladie peut faire des dégâts, en général son impact économique sur le rendement de la culture n'est pas important.

La rouille du maïs est causée par un champignon appelé Puccinia sorghi. Les symptômes de la maladie comprennent des pustules de couleur rouille sur les feuilles, les tiges et parfois les épis de maïs. Ces pustules libèrent des spores qui peuvent être transportées par le vent vers d'autres plantes, propageant ainsi la maladie.

La gestion de la rouille du maïs comprend l'utilisation de variétés résistantes, la rotation des cultures et l'application de fongicides. Cependant, ces mesures de contrôle peuvent être coûteuses et ne sont pas toujours efficaces, en particulier dans les régions où la maladie est endémique. Par conséquent, la surveillance régulière des champs de maïs pour détecter les premiers signes de la maladie est essentielle pour minimiser les pertes de rendement.

Agent pathogène de la rouille du maïs

La rouille du maïs est provoquée par un champignon, le Puccinia sorghi. Il contamine les plants à travers ses spores qui sont transportées principalement par le vent et aussi, au cours de certains printemps, par des fronts orageux.

Symptômes de la rouille du maïs

Des taches ou des mouchetures jaunes apparaissent sur les deux côtés des feuilles de maïs quand survient la rouille. Celles-ci se transforment en petites pustules rouge brique, des lésions qui finissent par éclater toute la surface de la feuille. Cette coloration des pustules est due à la libération des spores autour des lésions. A ces endroits, on constate aussi un jaunissement. Par ailleurs, des zones montrant un brunissement des tissus et leur mort se forment. Il peut même arriver que toute la feuille meurt, une situation courante lorsque l'infection est très grave.

Méthode de défense contre la rouille du maïs

Pour faire une culture de maïs sans traces de rouille, certaines variétés hybrides commerciales peuvent être choisies. Celles-ci ont en effet une bonne tolérance à la maladie. Par contre, on trouve un grand nombre d'hybrides de maïs sucré, de maïs de spécialité et quelques espèces de maïs de semence qui sont très sensibles à la rouille. L'usage de fongicides foliaires peut permettre de traiter la maladie mais ils ne sont pas toujours efficaces dans le cadre d'une culture à grande échelle. Le mieux est de combattre efficacement la rouille du maïs en adoptant de bonnes pratiques culturales. Il faut par exemple réduire le travail de la terre et être partant pour la rotation des cultures.

Quelle est l'origine du pathogène puccinia sorghi?