Nectria de la groseille

Nectria de la groseille

La groseille est souvent atteinte par le nectria ou maladie du corail, une maladie dont la survenue est liée principalement à des mauvaises conditions de culture. Le nectria est causé par un champignon et fait donc partie des maladies cryptogamiques.

Les symptômes de cette maladie se manifestent par l'apparition de petites taches rouges sur les feuilles, les tiges et les fruits. Ces taches peuvent ensuite se transformer en pustules orangées ou rouges vives, d'où le nom de "maladie du corail". Si elle n'est pas traitée, la maladie peut entraîner la mort de la plante.

Pour lutter contre le nectria, il est recommandé de pratiquer une taille régulière des groseilliers pour aérer les plantes et éviter l'humidité stagnante. Il est également conseillé de retirer et de brûler les parties atteintes pour éviter la propagation du champignon. Enfin, l'utilisation de fongicides peut être envisagée en cas d'infestation sévère.

Agent responsable et diffusion du nectria de la groseille

Le nectria de la groseille est provoqué par un champignon appelé Nectria cinnabarina qui fait son entrée dans le tronc du groseillier à la moindre entaille mal cicatrisée. Il y dépose de petites masses rouges dont la taille ne va pas au-delà des 2 mm. Ce champignon, très répandu dans la nature, aime se nourrir du bois mort de la plante. Ainsi lorsque le nectria survient, cela témoigne du non respect de toutes les bonnes conditions de culture de la groseille car ce bois mort devrait normalement être supprimé en entretien. Par ailleurs, le parasite peut attendre patiemment les gelées printanières pour pénétrer dans l'écorce de l'arbre qui connaît souvent des fissures du fait de ces gelées. Le champignon est très actif dans le groseillier et prolifère rapidement dans toutes les autres parties de l'arbuste.

Symptômes du nectria sur la groseille

Dès l'apparition de la maladie, on constate un dépérissement des rameaux, des branches et du tronc, ainsi qu'une présence sur ces parties atteintes de petits coussinets de couleur rouge ou orange. Le phénomène peut apparaître sur un pied pourtant vigoureux. On remarque finalement un changement total de la couleur du bois et la présence de craquelures sur l'écorce.

Lutte contre le nectria de la groseille

Pour prévenir le nectria de la groseille, une pulvérisation de bordelaise au début et à la fin de l'hiver, est recommandée.

Taches rouges boursouflées sur feuilles de groseilliers