Laitue sauvage

Laitue sauvage

La laitue sauvage est une plante herbacée bisannuelle. Elle possède des noms communs, entre autres, la laitue vireuse, la doucette des champs, l'escarole, la laitue papavéracée ou encore la laitue scariole. C'est un membre de la famille botanique des Astéracées, avec pour nom scientifique, Lactuca Virosa. La plante croît le long des haies, au bord des chemins, dans les terrains vagues, les lieux incultes, les lisières, les friches, les talus, les décombres et dans les hauteurs jusqu'à 1 200 mètres d'altitude. La floraison survient au cours de la période comprise entre les mois de juillet et de septembre.

La racine est pivotante. D'une hauteur d'environ 1,5 m, la tige de forme cylindrique, est dressée et ramifiée. Les feuilles sont alternes et simples avec des faces glabres et des épines sur les bords et en dessous de la nervure centrale. Elles sont plus ou moins découpées en lobes. D'un jaune pâle, les fleurs sont montées sur une hampe, réunies en corymbes étalées et groupées en panicule. Les fruits sont des akènes allongés et glabres avec des aigrettes.

La plante renferme un latex abondant et fétide qui dégage une odeur désagréable. Quand elles sont froissées, les feuilles dégagent une forte odeur écœurante et vireuse. Celles qui ne sont pas très jeunes, sont très amères. Les parties utilisées sont les tiges et les feuilles. Elles sont récoltées un peu avant la fin de la floraison. La plante est, également, récoltée pour son suc.

Bienfaits médicinaux de la Laitue sauvage pour la santé

La laitue sauvage possède des propriétés sédatives et hypnotiques qui calment les nerfs ou l’excitation nerveuse et provoquent le sommeil, avec par ailleurs, des propriétés analgésiques qui calment la douleur. Elle est, également, caractérisée par des vertus antispasmodiques qui calment les spasmes, avec des activités émollientes qui adoucissent, réduisent l'inflammation. C’est une plante antipyrétique (qui fait baisser la fièvre) et antitussive (qui combat la toux). Carminative, elle facilite l’expulsion des gaz intestinaux. Les actions expectorantes de la plante facilitent l’expulsion des sécrétions des voies respiratoires. La laitue facilite l’évacuation de la bile grâce à ses vertus cholagogues.

Préparations médicinales de la laitue sauvage

Pour un usage interne, une décoction à base des feuilles, dans une proportion de 60 g pour un litre d’eau, est absorbée, à raison de trois verres par jour entre les repas.

Peut-on utiliser la laitue sauvage pour traiter les tremblements essentiels ?